Description générale de l’activité

La création du GCHG découle de la volonté de permettre à l‘Etat et aux Collectivités publiques de disposer d’un interlocuteur fiable et compétent avec des intervenants actifs dans le domaine spécifique du logement coopératif. Par conséquent, le Groupement est régulièrement amené à se prononcer sur les règlements concernant les logements sociaux d’utilité publique, sur les modalités des droits de superficie (DDP) et sur les aménagements de nouveaux quartiers urbains.

Les thèmes d’actualité sont discutés à l’assemblée des délégués (AGD), sont approfondis par des commissions de travail et administrés par le comité.

Un Forum, destiné notamment aux coopératives non-professionnelles, permet aux membres de se familiariser avec les différents aspects d’une opération immobilière menée par des coopérateurs.

Le Groupement est également consulté pour les attributions de DDP de la F.P.L.C., de la l’Etat ou parfois de Communes. Son expérience et sa connaissance des coopératives d’habitation renforcent la pertinence des ses préavis.

Les projets menés dans le cadre du Groupement sont suivis mensuellement, à l’occasion des AGD. Ces assemblées constituent une plate-forme d’échange, où les membres peuvent soumettre leurs expériences positives ou négatives, et en débattre collégialement ou bilatéralement. Le Groupement veille à ce que les prérogatives de sa charte soient respectées à chaque nouvelle construction.

Finalement, le groupement en chiffres c’est:

  • 64 coopératives (état au 30 juin 2016),
  • environ 5’000 logements coopératifs,
  • environ 17’000 coopérateurs,
  • plus de 1’500 logements réalisés depuis l’an 2000,
  • 6’000 logements qui pourraient potentiellement être réalisés sur 15 ans.